Trouver facilement une activité

LES OGRES DE BARBACK+KARAVAN
  • LES OGRES DE BARBACK+KARAVAN

  • Disponible en :
  • Variété et chanson françaises
  • le vendredi 10/11/2017 à 21h00
  • L'USINE
    RN 569 Rassuen
    13800 ISTRES FR
  • 21,80 €

LA REGIE CULTURELLE SCENES ET CINES ET L'USINE PRESENTENT LICENCE 3-1064783

es Ogres de Barback remontent tranquillement, a? l’automne 2017, sur les planches.
Ah bon, ils les avaient quitte?es ? Oui, quelques mois... apre?s une e?norme anne?e 2014 qui les aura vus ce?le?brer en fanfare, par monts et par vaux, leurs 20 ans de carrie?re accompagne?s de la fanfare be?ninoise Eyo’nle?. Oui, quelques mois... apre?s un bel e?te? 2016 ou? ils ont partage? la sce?ne avec le Bal Brotto Lopez, duo de musique traditionnelle occitane. Oui, quelques mois... apre?s avoir fait une vingtaine de tours de piste endiable?s en 2017 pour la reformation de « Un Air, Deux Familles » [les Ogres & les Hurlements d’Le?o], projet emble?matique de la sce?ne inde?pendante franc?aise du de?but du XXIe?me sie?cle.
Ils le disent eux-me?mes, ils ont l’impression d’e?tre monte?s dans un camion en 1994 et de n’en e?tre plus descendus depuis...
Parce que les Ogres sont le parfait exemple de ce qu’il est convenu d’appeler un « groupe de sce?ne ». Non pas qu’ils de?daignent enregistrer des albums – leur prolifique production discographique en te?moigne ! – mais parce que c’est par la sce?ne qu’ils ont rencontre?, fide?lise? et e?largi un public que beaucoup d’artistes plus me?diatise?s qu’eux leur envient. Parce que les frangin(e)s Burguie?re ont toujours estime? que leur « me?tier d’artisans » consiste a? aller a? la rencontre des gens, d’e?changer avec eux a? travers leur musique. Et, surtout, parce qu’ils aiment toujours autant c?a, et que le plaisir qu’ils y prennent se ressent, et, donc, naturellement se transmet.

C’est pour tout cela que, au milieu de ces projets partage?s avec d’autres artistes, les Ogres sont de retour sur la route, seuls tous les quatre.
Mais pas vraiment en tourne?e, pour une fois. Juste pour quelques concerts. Parce que, me?me quand ils prennent un peu de recul pour souffler et se nourrir de nouvelles histoires, ils ne peuvent pas s’empe?cher de revenir re?gulie?rement au contact du public.

Et avec quelque chose de diffe?rent a? pre?senter. Car cette e?nergie et cette envie sans cesse renouvele?es depuis plus de vingt ans, c’est notamment dans l’enchai?nement des projets et la diversite? des propositions artistiques faites au public qu’ils la puisent. C’est ainsi e?galement qu’ils marquent le profond respect qu’ils portent a? leur auditoire.

De quoi s’agit-il donc, cette fois ? C’est tous les quatre, seuls et sans artifice, qu’ils souhaitent revenir sur sce?ne. La forme tiendra plus du « concert » que du « spectacle », avec une sce?nographie le?ge?re, les trente- cinq instruments dont joueront ces multi-instrumentistes chevronne?s habillant un plateau sans de?cor mais a? la mise en lumie?res toujours aussi travaille?e.

 

Voila?. Ne reste qu’a? faire re?viser le camion. Et les Ogres rejoindront leur terrain de jeu favori. Celui ou? l’on s’expose, ou? l’on partage, ou? l’on e?change.
Celui ou? ils existent pleinement.

Accueil Sécurité Aide Points de retrait Conditions de vente Moyens de paiement FAQ Contactez-nous Mentions légales © Fnac