Trouver facilement une activité

LA FEMME ROMPUE - JOSIANE BALASKO
  • LA FEMME ROMPUE - JOSIANE BALASKO

  • TEXTES DE SIMONE DE BEAUVOIR
  • Théâtre contemporain
  • le dimanche 02/04/2017 à 18h00
  • SALLE CLAUDE NOUGARO - ANIMATIS
    RUE MARCEL BÉRAUD
    63500 ISSOIRE FR
  • 25,00 €

Cette manifestation est complète

Pour être informé d'une éventuelle date, laissez nous votre email !

LA FEMME ROMPUE - JOSIANE BALASKO Textes de Simone de Beauvoir

«La Femme rompue»

 

d’après « Monologue » extrait de « la Femme rompue » de Simone de Beauvoir

 

Textes : Simone De Beauvoir

Mise en scène : Hélène Filières | Avec : Josiane Balasko

 

Théâtre

 

Durée : 1h10 | Tout public à partir de 15 ans

 

Si cette femme avait eu la parole, elle aurait laissé jaillir de son corps, un soir d’hiver, le « Monologue » de « La Femme rompue », comme beaucoup d’autres femmes dont on méconnaît presque volontairement les douleurs enfouies sous prétexte qu’elles ont l’allure solide. Laisser jaillir sa rage, son conflit intérieur, celui qui s’oppose à cette violente idée du bonheur que nous impose le monde, encore aujourd’hui dominé par les hommes.

Pouvoir crier enfin, via le « Monologue ». Ce texte me bouleverse. Il est l’expression parfaite de la rage. De ma rage. De la rage de la femme. Cette femme, c’est moi. C’est toutes les femmes.

C’est la parole donnée à une femme qui, anéantie et déchirée, se venge par le « Monologue ». Elle laisse jaillir sa rage, la douleur des souvenirs et son lot de culpabilité qui remontent à la surface. Seule, un soir de réveillon, quand tous les autres jouissent aveuglément de leur confort affectif et social, et que l’habitude de se taire n’est plus possible, elle peut enfin crier et s’opposer à cette violente idée du bonheur que nous impose le monde.

Cette femme, c’est Josiane Balasko, cette petite bonne femme

franche intrépide intègre, comme dit Beauvoir. Une actrice rugueuse qui ne minaude pas pour séduire ni pour attirer la compassion. Une femme de caractère. Sans concession. Une femme vraie, qui ne joue pas le jeu. Bouleversante, elle cache sa sensibilité. Comme si baisser sa garde pouvait la fragiliser. Une partition sous forme d’autoportrait.

Accueil Sécurité Aide Points de retrait Conditions de vente Moyens de paiement FAQ Contactez-nous Mentions légales © Fnac