Trouver facilement une activité

TERAKAFT
  • TERAKAFT

  • 22EME AUTRES RIVAGES D'UZES
  • Musiques d'Afrique
  • le vendredi 21/07/2017 à 21h30
  • 18,80 €

Gratuit pour les moins de 16 an(s)

“Dans un jardin à Bamako en 1998, j'ai entendu une chanson à peine murmurée sur une guitare cassée qui m'a beaucoup ému. Cela m'a conduit au Sahara, avec Philippe Brix et quelques autres, pour savoir d'où elle venait. La guitare Touareg : un rythme en ritournelle, une harmonie mélancolique, une simplicité et une profondeur qui rappellent les maîtres du Delta, l'esprit et le mépris affichés des premiers Wailers, avec également un parfum de transe Gnawa et du swing entêtant d'Ali Farka Touré. Tinariwen était un collectif libre de créateurs, dont fut Diara, le maître de la guitare rythmique au Sahara. Avec Sanou, un cavalier céleste et libre du Sahara doté d'une altière attitude, ils sont devenus Terakaft, les gardiens de la guitare Touareg originale. »Justin Adams au sujet du disque“Alone”

 Depuis l’origine,  Terakaft joue des chansons de Tinariwen,  héritage d'Inteyeden ag Ablil  disparu en 1995. Quand Diara a rejoint Terakaft en 2007, il apporta avec lui d’autres célèbres chansons de Tinariwen. Et comme Diara - de son vrai nom Liva ag Ablil- est le frère d'Inteyeden, toutes ces chansons sont devenues le répertoire de base de Terakaft, aux côtés de nouvelles chansons composées depuis par Diara et Sanou ag Ahmed. En tout, il s'agit d'un répertoire de centaines de chansons qui ont fondé la naissance de « Alone » leur dernière création. Le rythme rapide ou celui d'un blues au ralenti qui habitent cette œuvre donne à ressentir l’atmosphère onirique du voyage avec la “Caravane”.

Dans ces moments troublés, «  Alone » est  un album-témoignage qui présente les rythmes du Sahara profond comme les battements d’un cœur qui parle du peuple touareg d'aujourd'hui.”

Accueil Sécurité Aide Points de retrait Conditions de vente Moyens de paiement FAQ Contactez-nous Mentions légales © Fnac