Trouver facilement une activité

SOULEVER LA POLITIQUE (PROLOGUE)
  • SOULEVER LA POLITIQUE (PROLOGUE)

  • Disponible en :
  • LECTURE AU PANTHÉON
  • Lecture
  • le vendredi 24/03/2017 à 19h30
  • PANTHEON
    Place du Panthéon
    75005 PARIS FR
  • 10,00 €

Soulever la politique (prologue) 
Mis en scène par Denis Guénoun avec Alvie Bitemo et Stanislas Roquette


On pourrait croire à une fatalité : il pourrait sembler aujourd’hui que, pour s’adresser au plus grand nombre, le discours politique doive nécessairement s’abaisser. Sur le plan éthique d’abord, ne viser que les intérêts, la préservation des clôtures. Mais dans sa forme aussi, aplanir ses reliefs, émonder ses aspérités, s’appauvrir et se conformer aux idées les plus plates.

Or, il n’en a pas toujours été ainsi, et ce destin n’est peut-être pas irréversible. Une autre tradition de la parole politique, dans une visée populaire, s’est élaborée et pratiquée comme désir de hauteur. La différence se joue dans un certain travail sur la rhétorique oratoire. 

Depuis des orateurs athéniens, en passant par l’oraison classique, par des discours militants et des visions inspirées, un certain travail sur la langue a cherché à mettre en jeu une élévation de la politique, et par la politique.
L’orateur Malraux est un bon repère, au-delà de filiations trop exclusives, puisqu’il s’apparente autant à la tradition révolutionnaire qu’au gaullisme. Parmi beaucoup d’autres textes possibles, on proposera un chemin conduisant de Hugo (Lettre à Lord Palmerston) à Malraux (discours au Panthéon ), en passant par Jaurès (discours sur la République), et trois interventions de Rosa Luxemburg (adresse au tribunal, article de presse et une Lettre).

Une première soirée aura lieu le 24 mars 2017, proposant une lecture de textes dans la grande nef du Panthéon. On espère ensuite reprendre et approfondir l’expérience, dans plusieurs théâtres, et dans une seconde forme liée à l’écriture d’un texte original.

Pour cette première enquête sur une histoire littéraire et oratoire, on mettra en jeu le travail d’un acteur (français, Stanislas Roquette) et d’une actrice-chanteuse (congolaise, Alvie Bitemo) dans l’approche de cette forme d’exhortation des foules qui ne renonce pas à une noblesse de la politique.

Accueil Sécurité Aide Points de retrait Conditions de vente Moyens de paiement FAQ Contactez-nous Mentions légales © Fnac