Trouver facilement une activité

L'ENVOL OU LE RÊVE DE VOLER
  • L'ENVOL OU LE RÊVE DE VOLER

  • Exposition
  • jusqu'au 28/10/2018
  • LA MAISON ROUGE
    10, Bd de la Bastille
    75012 PARIS 12 FR
  • 11,80 €

Du 16 juin au 28 octobre 2018 Ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 19h, jusqu'à 21h le jeudi. Billet valable 1 jour au choix.

Gratuité : - de 13 ans, chômeurs, les personnes invalides et leurs accompagnateurs, amis de la maison rouge, carte ICOM.

L'envol ou le rêve de voler
du 16 juin au 28 octobre 2018

L’envol est la dernière exposition de la maison rouge qui fermera définitivement ses portes le 28 octobre 2018. Antoine de Galbert a choisi d’en partager le commissariat avec Barbara Safarova, Aline Vidal et Bruno Decharme. Ces spécialistes d’art brut ou d’art contemporain ont imaginé ensemble une exposition qui traite du rêve de voler, sans jamais s’intéresser à ceux qui y sont réellement parvenus.
Conformément à l’esprit de décloisonnement défendu par la maison rouge, L’envol regroupe des oeuvres d’art moderne, contemporain, brut, ethnographique et populaire. Dans une déambulation au fil des différentes thématiques, se succèdent environ 200 oeuvres entre installations, films, documents, peintures, dessins et sculptures.

" Au commencement était Dédale, l’inventeur génial de l’évasion, de la fuite dans les airs, entraînant avec lui son fils Icare, tous deux harnachés d’ailes, deux prothèses collées à la cire. Ils s’élèvent, grisés par le vol, portés dans l’atmosphère. La suite, on la connaît. Icare s’approchant trop près du soleil voit ses ailes fondre et meurt, précipité dans la mer.
Du réel à la mythologie, le ciel est un terrain de jeu risqué pour l’homme. Remettre en cause les lois de la gravitation, tenter des évasions hors du champ terrestre, se lancer dans l’inconnu, expérimenter l’état gazeux de l’atmosphère, entre deux turbulences, par hédonisme ou par militantisme car il faut bien sauver les hommes d’une destruction du monde, s’en donner les moyens, construire des abris volants, bâtir des utopies.
C’est un vaste projet que nous proposent les cent trente artistes réunis dans L’envol. Le ciel, un territoire généreux partagé entre des artistes extravagants, convaincus de pouvoir vaincre la pesanteur ou les dieux qui le peuplent et les autres, les conceptuels, qui imaginent des fabriques d’utopies, plus proches des poètes que des scientifiques." 

Accueil Sécurité Aide Points de retrait Conditions de vente Moyens de paiement Données personnelles FAQ Contactez-nous Mentions légales © Fnac